Actualités

Vigilance - 1er cas de dengue autochtone de type 2 sur le Territoire

 
 
Vigilance - 1er cas de dengue autochtone de type 2 sur le Territoire

C'est le premier cas de dengue de type 2 autochtone à Wallis. Tous les Wallisiens et Futuniens sont appelés à la vigilance et à prendre toutes mesures utiles pour éviter la propagation de l’épidémie sur notre territoire.

Les actions engagées par les autorités publics pour contrer la propagation de la dengue ne peuvent être pleinement efficaces que si la population s’implique également dans la lutte contre les moustiques, en supprimant les sources de moustiques.

Rappel des bonnes pratiques pour lutter contre la dengue.

 

Éliminer les gîtes larvaires : 

Pour éliminer les gîtes larvaires : supprimer les soucoupes ; vider ranger les petits récipients à l’abri de la pluie ; jeter les déchets dans les poubelles ; changer l’eau des vases et des boutures ; couvrir les réservoirs avec un tissu ou une moustiquaire ; abriter les pneus ; Nettoyer régulièrement les gouttières ; Éliminer tous les déchets autour de la maison.

Des déchets de taille importante sont également source de risque et de nuisance car ils peuvent servir de gîtes larvaires : carcasses de voitures, carcasses d’appareil électroménager, etc.

    

Se protéger des piqures de moustiques 

Pour se protéger des piqures de moustiques : utiliser des produits répulsif, dormir sous une moustiquaire, utiliser des diffuseurs électriques de produit répulsif, porter des vêtements longs, faire brûler des serpentins anti-moustique.

 

En cas d’apparition de symptômes   

Consulter un médecin en cas d’apparition de symptôme : forte fièvre, maux de tête, douleur musculaires et/ou articulaires, sensation de grande fatigue. Continuer de se protéger des piqures de moustiques : une personne malade peut contaminer des moustiques pendant une semaine après l’apparition des symptômes.

    

L’Agence de Santé de Wallis et Futuna invite les personnes présentant des signes principaux tels que :

  •  Une forte fièvre 40°
  •  Des maux de tête
  •  Des courbatures
  •  Des douleurs abdominales
  •  Des plaques rouges

 

À se présenter dans les dispensaires aux heures d’ouverture et en dehors aux urgences de l’hôpital de SIA et de KELEVELEVE en vue de réaliser un test rapide.

Dès les premiers signes, il convient de ne surtout pas prendre d’aspirine, ni d’anti-inflammatoire.

 

                 
Il est nécessaire d'évacuer rapidement tous déchets afin d'éviter toute propagation de l'épidémie.
La lutte contre la dengue est l'affaire de tous !