2016

« Grippe » aviaire sur le territoire hexagonal

 
 

        

En métropole, plusieurs dizaines de foyers de « grippe » aviaire (influenza est le terme vétérinaire) ont été mis en évidence, depuis le 19 novembre 2015, dans plusieurs départements du sud-ouest au sein d’élevages de volailles non industriels. Le virus en cause n'appartient pas à la souche asiatique, potentiellement dangereuse pour l'homme.

     

         

Le BIVAP est attentif à l'évolution de la situation sanitaire sur le territoire national et estime, au regard du contexte actuel, que le risque est nul pour le Territoire, dans la mesure où la propagation du virus est essentiellement assurée par les mouvements d'animaux vivants.

    

A cet égard, les services vétérinaires français mettent en œuvre les mesures de police sanitaires adéquates pour éviter l'extension de l'épizootie et assurer l'éradication de la maladie dans les foyers.

                     

Aucune mesure n'est envisagée, à court et moyen terme, pour interdire l'importation sur le Territoire des viandes ou produits à base de volaille en provenance de France métropolitaine.