Actualités

Face au covid-19, Wallis et Futuna persévère dans sa volonté de se prémunir

 
 
Face au covid-19, Wallis et Futuna persévère dans sa volonté de se prémunir

Ce matin, samedi 18 juillet 2020, par le vol SB 340 sont arrivés après ouverture des vols commerciaux, les premiers passagers en provenance de la Métropole.

Ces 41 passagers plus 4 bébés sont les premiers à intégrer la procédure actuellement en vigueur dont le seul objectif reste bien la protection sanitaire de nos populations à Wallis et Futuna.

En conformité, avec l'avis et les préconisations du Conseil scientifique de Wallis et Futuna, au vu de la Circulation toujours active du virus covid-19 au niveau de la Métropole ou d'autres pays, prenant en compte la santé fragile de nos populations à Wallis et Futuna, ainsi que l'intérêt de conserver avec la Nouvelle-Calédonie, un espace "free-covid", la procédure d'entrée sur notre Territoire pour tous les passagers sauf ceux de la Nouvelle-Calédonie est la suivante :

- une inscription obligatoire auprès de la CIP (Cellule d'Information du Public) à l'adresse courriel suivante : cip@wallis-et-futuna.pref.gouv.fr

- une arrivée ciblée uniquement sur un vol transit vers Wallis et Futuna

- la réalisation d'un test PCR 72 heures avant le départ avec une réception du résultat négatif au moins 5h00 avant l'enregistrement.

- un confinement dans un lieu dédié pour permettre une réactivité pertinente, efficace du personnel de santé afin de contenir et éviter la contamination de la population par le virus covid-19.

Afin de faciliter la gestion des listes de passagers soumis à confinement et validées par Commission, la CIP reste en charge de la transmission de cette validation auprès de l'Agence Air-calédonie.

  

Les passagers arrivés ce matin, ont été mis en confinement dans les 2 SAS terrestres dédiés (hôtel Moana-Hou et hôtel Ulukula).

Ils ont été acheminés depuis l'aéroport par des transports en commun pris en charge par l’Administration supérieure.

                      

La surveillance des SAS terrestres se fera par la gendarmerie.

              

Avant la sortie des SAS « terrestres » d’une durée d’au moins 14 jours, des tests PCR seront de nouveau effectués. Leurs résultats conditionneront la sortie des personnes en confinement.

      

Toutes les procédures de sécurisation face au COVID-19 ont bien été respectées.

     

 

retouche 22